Incertitude de poussée de l'air selon Euramet

9 RÉPONSES http://www.instrumexpert.com/forum-topic/incertitude-de-poussee-de-l-air-selon-euramet http://www.instrumexpert.com/images/default-background-actualite.jpg
Sujet

Incertitude de poussée de l'air selon Euramet

il y a 15 jours
Inscrit depuis 15j Dcoe

Dcoe «Technicien maintenance»

Bonjour,

Je planche actuellement sur le guide Euramet CG18:2015 pour étalonner des balances.

Dans le cas où la balance n'est pas immédiatement ajustée avant étalonnage, le calcul de la poussée de l'air est défini selon le calcul suivant :

- Le terme sous la racine se retrouve dans une table en annexe A3, celui ci est ensuite multiplié à (densité de l'air)/(densité de référence d'un poids) soit 1.2/8000 : ce rapport reste inchangé ?

- C'est une incertitude relative, pour retrouver l'incertitude absolue afin de l'intégrer dans le calcul de l'incertitude de l'erreur d'indication, faut il avoir la valeur de mb ? J'ai essayé d'appliquer la formule 7.1.2-4, mais si j'intègre la valeur de densité des étalons issue du certificat d'étalonnage (8000), mb =0.



Je n'arrive pas à retrouver les résultats présentés dans les annexes, si quelqu'un a les réponses je suis preneur.


Merci d'avance.

il y a 15 jours
Inscrit depuis 14ans dlouvel

dlouvel «Consultant»

La formule proposée en 7124 est la formule classique pour la correction de poussée aérostatique quand la masse est exprimée en valeur conventionnelle.

Il est rare que la masse volumique d’un étalon soit de 8000 kg/m3.

La R111 de l’OIML donne dans un tableau des masses volumiques des poids

il y a 14 jours
Inscrit depuis 15j Dcoe

Dcoe «Technicien maintenance»

Merci pour votre réponse, j'ai bien retrouvé cette table.

il y a 14 jours
Inscrit depuis 14ans dlouvel

dlouvel «Consultant»

Pour avoir l'incertitude absolue, multipliez la racine par la valeur du poids

il y a 14 jours
Inscrit depuis 15j Dcoe

Dcoe «Technicien maintenance»

Oui j'ai compris mon erreur après coup, et effectivement je retrouve des incertitudes correctes.

Merci pour vos réponses.

il y a 13 jours
Inscrit depuis 15j Dcoe

Dcoe «Technicien maintenance»

Merci pour toutes ces réponses.

J'avance...

il y a 4 jours
Inscrit depuis 15j Dcoe

Dcoe «Technicien maintenance»

Bonjour,

J'aurais une autre question un peu plus générale, propre d'ailleurs aux deux normes (COFRAC et EURAMET).

D'après le vim, ajustage "ensemble d'opérations réalisées sur un système de mesure pour qu'il fournisse des indications prescrites correspondant à des valeurs données des grandeurs à mesurer".

1/ Dans le cas des balances, est-ce que la calibration au moyen des poids internes est considérée comme un ajustage ? Si oui cette calibration interne (qui peut être automatique sur certains modèles) remet-elle en cause le certificat d'étalonnage qui a été remis avant ce réglage de pente ?

2/ Le guide COFRAC invite d'ailleurs à ajuster la pente avant tout étalonnage. Il n'y a pas de risque de perte de la traçabilité ? Faut il réaliser un étalonnage "avant ajustage" et "après ajustage" de la pente ?


il y a 4 jours
Inscrit depuis 14ans dlouvel

dlouvel «Consultant»

2/ Le guide COFRAC invite d'ailleurs à ajuster la pente avant tout étalonnage.

Oui, il y a bien un risque de perte de la traçabilité. En réalisant un étalonnage "avant ajustage" et "après ajustage", vous êtes en phase avec la définition du VIM sur l'ajustage.

Une autre solution que le COFRAC admet consiste à déterminer l'erreur d'indication de la balance comme premier essai, car en général on commence par l'évaluation de l'erreur d'excentration. Si vous constatez que les erreurs d'indication sont importantes, activez le dispositif de réglage pour réduire ces erreurs (il faut le faire car les erreurs d'indications sont prises en compte comme composante d'incertitude). Dans ce cas, le certificat d'étalonnage devra indiquer les erreurs d'indication avant intervention (activation du dispositif de réglage avec masse interne ou poids externe) et les erreurs d'indication après intervention. Vous montrerez ainsi que vous avez fait votre maximum pour réduire les incertitudes U(IP).

Quand le guide COFRAC propose d'ajuster la balance avant étalonnage, c'est aussi pour refléter un mode d'utilisation de la balance qui existe. En activant le dispositif de réglage, vous réduisez à zéro les influences de la variation de la température et de la variation de la masse volumique sur l'indication de la balance.

il y a 4 jours
Inscrit depuis 14ans dlouvel

dlouvel «Consultant»

1/ Dans le cas des balances, est-ce que le réglage au moyen de la ou des masses internes est considérée comme un ajustage ?

Oui, ce réglage est un ajustage.

Non, ce dispositif de réglage automatique qui s'active en fonction de la variation de la température ne remet pas en cause le certificat d'étalonnage car il correspond à un mode d'utilisation normale de la balance.

Comme ce mode d'utilisation de la balance (réglage automatique activé pour une certaine valeur de température) est pris en compte dans le calcul d'incertitude de U(IP), il n'y a pas à s'inquiéter pour la notion de avant réglage et après réglage.

il y a 2 jours
Inscrit depuis 15j Dcoe

Dcoe «Technicien maintenance»

Merci, du coup c'est plus clair.